COMMENT PHOTOGRAPHIER UN ORAGE ?

23 Avril 2017Photos d'Orages

A travers mes différentes expositions photos, je mets toujours, en évidence, mes photos d'orages, prises principalement en Charente Maritime. Tout d'abord par fierté, car réaliser des photos d'orages, même si l'on est photographe professionnel, n'est pas une tache facile, mais également pour attirer les visiteurs à se rapprocher de mon stand pour les admirer et engager une discussion sur le phénomène en lui-même mais surtout pour entendre la question, qui revient à chaque fois : "Mais comment faites-vous ?" :) !
Avoir un bon matériel, être expérimenté dans ce domaine, etc... Telles sont les premières suggestions des visiteurs ! En réalité, rien de tout cela (ou presque) . En effet, la technique reste "assez simple" si l'on connais parfaitement son appareil photo et que celui-ci n'est pas un polaroid, ou un compact ^^ ! Aujourd'hui, la plupart des photographes amateurs, passionnés principalement par des photos de paysages, peuvent faire techniquement des photos d'orages, si le coeur leur en dit ! Mais plus concrètement et sérieusement, voici les règles principales pour se lancer :

LE MATERIEL :

- Un appareil photo reflex
- Un intervalomètre (télécommande) préférable à l'intervalomètre intégré à votre appareil photo.
- Un objectif grand angle, pour avoir un large champs
- Un trépied assez "lourd" et stable
- Une protection impérméable pour votre appareil photo
- Des vêtements adaptés

Jusque là, on peut dire que la majorité d'entre vous ont, ou peuvent se procurer tout ce pactage :) Mais ce qui suit est encore plus important !

- Avoir le sens des priorité dans le domaine de la sécurité
- Connaitre son terrain
- Ne jamais s'éloigner de son véhicule
- S'éloigner de tout élément dangereux (poteaux electriques, arbres, etc...)

LA TECHNIQUE

Si vous avez les éléments, cités précédemment, vous pouvez vous lancer dans la photographie d'orage ! Youhou ! Super ! ... Ah oui ! Reste la question technique ^^

Pour ma part, je vous donne MA façon de faire, ce qui ne veut pas dire qu'il n'existe que cette solution ! Certains chasseurs d'orages auront sûrement d'autres techniques.

Tout d'abord, concernant la position. Jamais partir dans l'inconnu, sur les routes pour poursuivre un orage ! Il vous faut étudier un minimum la trajectoire, même si parfois les orages changent de position ou de route au dernier moment. Imaginez que ces derniers vous "emmènent" dans une longue forêt à traverser et que la foudre tombe à cet endroit...
Pour connaître les impacts qui arrivent vers vous, ou, susceptibles d'arriver vers vous ou votre lieu de shoot, je vous conseille le site https://fr.blitzortung.org/ , qui vous donnera déjà une première idée ! Ensuite, bien sûr, regarder également la météo, pour les vents. En effet, si la météo annonce que les orages seront accompagnés de vents très forts, je vous déconseille de prendre la route, pour des mesures de sécurité évidentes !

LE LIEU EST CHOISI ! MÉTÉO OK ! MATÉRIEL OK !

On arrive maintenant sur les lieux du shoot. Idéalement je vous conseille d'arriver avant que l'orage atteigne le lieu que vous voulez prendre. Ce détail vous permettra de préparer votre matériel, observer les alentours pour avoir encore un meilleur point de vue, chercher un monument ou autre sujet qui remplira votre composition.... Ne jamais chasser les orages dans la hâte et la précipitation ! Gardez toujours un oeil sur l'évolution des orages et de leurs trajectoires ! (ce serait dommage que vous attendiez une heure, et qu'au final les orages aient changé de position au dernier moment)

Pendant cette attente commencez à régler votre appareil (je pense que je commence à attirer votre attention, non ?) En réalité, il n' y a pas de réglage exact et spécifique, car cela dépendra de l'environnement où vous vous trouverez, avec la pollution lumineuse par exemple... ) Mais en règle générale, je me place avec les réglages suivants :
- Ouverture du diaphragme : entre f/8 et f/11
- Iso 100
- Objectif grand angle pour avoir une meilleure composition (j'utilise personnellement le 18-35 mm f/1.8, mais un 18-55mm, fournit habituellement dans le kit, fonctionne parfaitement aussi !)
- Vitesse d'obturation : 5 secondes...
- Télécommande branchée pour les déclenchements.

Ce sont des réglages de bases, qui, à coup sûr changeront des les premiers shoots ! Mais cela me permet d'avoir un jauge approximative de départ. Ormis pour les isos, où je suis sûr de ne rien changer, les autres réglages seront modifiés selon mon emplacement, l'environnement, la composition souhaitée et le début des impacts, par la suite.

LA MISE AU POINT EN PLEINE NUIT

Les meilleurs orages à prendre en photos,sont ceux de nuit. Ca ne reste que mon avis ! Si c'est le vôtre aussi, vous devez vous demander comment faire une mise au point dans la nuit ! Si vous avez pré-composé vos photos, avec des habitations, ou une église ou un simple lampadaire, faites votre mise au point sur la source lumineuse la plus éloignée ! Si par contre, vous êtes dans le noir total (bon, personnellement, je n'en vois pas l'intérêt, mais soit...) vous devrez alors faire votre mise au point sur une étoile, la plus brillante pour faciliter les choses :)

Voilà en quelques mots la version théorique pour se lancer dans la photographie d'orages. Je précise que sortir sous en temps d'orages reste extrêmement dangereux ! Par cet article je vous indique comment je me prépare et réalise mes photos sous ce phénomène ! Je décline, bien sûr, toute responsabilité sur ce qu'il pourrait vous arriver sous ce climat dangereux ! Si vous n'êtes pas sûr de vous, ne sortez pas, ne prenez aucun risque inconsidéré !